5 bonnes raisons de faire un road trip à Madère

Madère cela a été notre destination de coeur, notre premier voyage, notre premier amour…J’avais fait il y a longtemps un article rapide sur le sujet mais j’avais envie de le modifier et de vous en dire plus. Et puis il y a eu l’article d’ Hellolaroux sur le Portugal et cela a été le déclic. J’avais envie de m’y replonger, peut-être aussi envie d’y retourner.

Madère nous a vraiment subjugués. Nous qui n’étions pas forcement très randonnées, nous avions envie d’explorer toujours plus. La nature était omniprésente et cela faisait un bien fou. Nous sommes revenus  amoureux de cette ile et nous nous sommes jurés d’y retourner.

Ce voyage date de 2011, nous n’avions à l’époque pas pris tant que cela de photos comparé à maintenant ! La mémoire me jouant des tours je ne serais pas forcement hyper précise sur tout ce que nous avons fait. D’avance désolée…

Pourquoi faire un road trip?

Et bien tout simplement parce que je pense que cette île est absolument parfaite pour ce type de voyage. Avec ses dizaines de sentiers de randonnée aménagés le long des levadas (canaux d’irrigation), l’île aux fleurs a ce petit quelque chose qui fait qu’on a envie de prendre le temps, de se perdre, de découvrir toujours plus, de s’émerveiller. Cela vient peut-être du fait qu’elle est encore préservée du tourisme de masse (hormis de la zone touristique de Funchal).

Nous avions bénéficié d’un bon plan pour les vols via Lastminute, et nous avions réservé une location via Abritel. Je vous conseille fortement d’aller dans ce type d’hébergement, les hôtels à Funchal sont presque tous dans la zone touristique et sans charme.

Il est très facile de rayonner sur toute l’ile de Funchal (en voiture) en une journée mais nous nous étions dit qu’il était dommage de ne pas avoir prévu un hébergement à certains endroits coup de coeur, de ne pas faire un road trip justement.

D’ailleurs concernant la voiture, il faut savoir qu’à madère les routes sont sinueuses, de vrais routes de montagnes. Nous avions pris la voiture la plus bon marché et c’était parfois vraiment la galère dans les côtes. Prenez une bonne voiture si vous n’êtes pas trop rassurées c’est souvent très impressionnant.

Nous y sommes allé en Septembre et le climat était vraiment idéal. Pas trop chaud . L’île n’est pas très grande mais elle offre de multiples paysages, la montagne, la plage, les fôrets de pin, les plaines désertiques, les pâturages bien vert, les falaises…

Gouter aux saveurs de Funchal

 

Funchal est la capitale de Madere. Elle n’est pas très grande et c’est tant mieux. Il est facile de se promener dans la ville, attention tout de même cela monte et descend très raide ! Comme je vous le disais un peu plus haut, il y a aussi un quartier très touristiques avec beaucoup d’hôtels, et les ferry débarquent dans la baie. Néanmoins, je n’ai pas eu d’impression d’étouffement touristique, vraiment. En se baladant dans les petits rues, on fait vite abstraction.

Dans le quartier de Santa Maria, il y a aussi le marché traditionnel des Laboureurs (mercado dos Lavradores), où se vendent les produits traditionnels de l’île. Nous y avons acheté pleins de fruits!

Un autre quartier incontournable de Funchal est Monte, qui surplombe la ville et offre une vue spectaculaire sur sa baie (rassurez-vous, un téléphérique y mène). Vous y trouverez aussi un célèbre jardin botanique. Il est immense !

Manger du poisson frais à des prix très abordable est aussi un des petits plaisirs de Funchal. Alors ne vous en privez-pas!

Le paradis de la randonnée

Madère c’est le paradis de la randonnée. C’est d’ailleurs ce qui attirent les touristes là bas et non la plage ! L’île compte plus de 2000 kilomètres de chemins balisés, c’est vert et c’est beau. Il vous faudra longer les levadas, ces canaux d’irrigation chargés d’amener l’eau des montagnes vers les côtes. Cela rend la marche facile tout en offrant de magnifiques paysages.

Caldeirão Verde – Les 25 sources

Ces randonnées étaient juste surréalistes. Une belle immersion dans la forêt, le long de ces canaux, les levadas. Il y a du vert partout et des vaches aussi que l’on a croisé. On s’est d’ailleurs demandé comment elles étaient arrivées là. Pour la randonnée à Calderao Verde, nous sommes dans le parc naturel des Queimadas avec une forêt de Lauracées, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Parfois, le sentier et la levada sont à flanc de montagne et on n’a plus beaucoup de place pour passer. Mieux vaut ne pas avoir le vertige dans ce moments-là.

 

Le Pico do Arieiro 

Nous avons pris les routes pentues menant au sommet de l’île de Madère jusqu’à arriver au Pico do Arieiro. Ici, il n’y a plus de forêt luxuriante mais nous sommes face à de la roche dans les nuages. Il existe une randonnée qui permet de rejoindre sur une crête le Pico Ruivo. Après avoir fait quelques mètres nous avons du rebrousser le chemin car il n’y avait aucune visibilité hormis au tout début mais je suis sure que nous aurons l’occasion d’y revenir une prochaine fois.

São Lourenço

La pointe de São Lourenço est balayée par les vents et quasiment dépourvue de végétation. La roche est belle et donne une impression de bout du monde. Les falaises abruptes teintées de couleurs rouges et ocres plongent dans la mer. C’est très beau. Il y a un chemin aménagé pour avancer le long de la pointe. Heureusement car parfois le vent nous poussait dangereusement.

Ses différents paysages

Il n’y a rien de plus beau à Madère que la diversité de ses paysages. L’île offre un panorama fou d’environnements comme vous avez pu le voir sur les randonnées que je vous ai montré. On passe de la forêt luxuriante à un plateau brumeux, de pâturages à des falaises escarpées, de forêts de pins à de la roche rouge désertique. Citons dans les merveilles de paysages à voir, le plateau Paul da Serra, le seul endroit plat de l’île. Le plateau est situé à 1500m d’altitude et lorsque nous sommes passés nous étions dans les nuages, une impression à la fois irréelle et presque apocalyptique. On aurait pu tourner un film d’horreur là bas ahahah.

Vous pourrez aussi découvrir les piscines naturelles de Porto Muniz. Il existe un complexe payant mais aussi il y en aussi des gratuites.

La route ER101 qui longe la côte et où vous pourrez apercevoir de multiples cascades. J’aurai surement d’autres choses à citer mais je vous avoue que cela fait longtemps. Ce sont les endroits qui m’ont marqué si vous en voyez d’autres n’hésitez pas à le partager en commentaires.

Il n’y a pas à dire cette ile est absolument fabuleuse et tellement riche en terme de nature. On prend sa dose de vert et de fleurs en allant à Madère mais il y a aussi d’autres paysages tout aussi fous !

La plage de Porto Santo

Il ne faut pas aller à Madère pour la plage, là-bas il y en a très peu. Elles sont artificielles, la plage de sable doré se trouve au large de Madère à Porto Santo. Il faut prendre le ferry et on arrive sur cette petite île désertique avec une plage de sable fin de plus de 7km. Madère et Porto Santo se complètent vraiment bien.

 

Les villages pittoresques

En dehors de ses paysages magnifiques, il fait bon vivre dans cette magnifique île. Les villages sont tous plus mignons les uns que les autres et je me rend compte que nous ne les avons pas assez photographié. Le sol de carrelage blanc, les jolies églises si typiques de là-bas, la douceur de vivre, tout n’est qu’un appel à prendre le temps. Je me souviens que nous avions eu un gros coup de cœur pour Jardim do Mar. On voulait étendre le temps et y rester des heures…

 

Voilà je termine cet article, il n’est pas hyper complet mais n’hésitez pas à poser des questions ou si vous avez des jolis endroits à conseiller.

Madère tes fleurs, tes balades, tes randonnées, tes levadas, ta gentillesse… tu m’as tellement marqué, j’espère à très bientôt.

Étiquettes : , , ,

Aurélie

Aurélie, 30 ans, passionnée de déco, de jolies choses, d’art, de voyages …

YOU MIGHT ALSO LIKE

15 Comments

  1. Répondre

    Amélie

    27 juillet 2017

    Bien que datant de 2011 tes photos sont superbes et confortent cette (grande) envie d’aller à madère cette année <3 !
    Merci pour la dédicace, on ne sait jamais peut-être auras-tu la chance d'y retourner #fingerscrossed !
    Bises

    • Répondre

      Aurélie

      1 août 2017

      Merci <3 tu m'emmenes avec toi si tu y vas 😉 lol où alors je croise les doigts pour les billets avec Transavia ahaha Bisettes

  2. Répondre

    Alice

    27 juillet 2017

    Haaa la jolie Madère ♡ Tu me donnes à mon tour envie de me replonger dans mon vieil article pour le retravailler (notamment les photos ^^) ! C’est rigolo, on avait aussi eu une offre last minute vol (+ hôtel) et ça ne nous plaisait pas du tout de loger seulement à Funchal. Tout au long du voyage on s’est dit que l’on aurait dû réserver plusieurs petites locs ou chambres d’hôtes. Même si l’on pouvait facilement faire le tour de l’Île dans la journée, on aurait pu prendre plus notre temps pour profiter des paysages. Et pour la voiture, de notre côté on n’avait pas hésité à aller changer notre modèle 1er prix contre une voiture un peu plus puissante : tellement galère les démarrages en côte !!
    Merci de m’avoir permis de me replonger dans mes souvenirs !

    • Répondre

      Aurélie

      1 août 2017

      Ahaha bah écoute fais comme moi 😉 C’est vrai que c’est marrant car on a eu la même impression. Je pense que le road trip est vraiment plus adapté à cette ile. Le nombre de fois où on s’est dit nous aussi, tiens il faut repartir sur Funchal le soleil va se coucher…et conduire de nuit dans la montagne humhum
      Nous on a pas changé de voiture mais vraiment on a regretté et on a des copains qui y sont partis l’année dernière on leur a bien dit de prendre une bonne voiture. C’était vraiment la loose quand même tout le monde nous double en côte!
      Merci pour ton commentaire <3

  3. Répondre

    Chloé

    27 juillet 2017

    Ça me rappelle d’excellents souvenirs. Tu me donne envie d’y retourner alala les soupes à l’ail, les Bollo do cacao, les levada, la montagne. J’avais tout adoré. Merci pour cet article et pour ces belles photos.

    • Répondre

      Aurélie

      1 août 2017

      olala c’est vrai que j’ai peu parlé de la gastronomie mais là bas qu’est-ce que c’était bon et pas cher ! que de bons souvenirs ! merci <3

  4. Répondre

    samsha

    27 juillet 2017

    Les photos sont superbes! Madère a l’air incroyable…

    • Répondre

      Aurélie

      1 août 2017

      merci ! Oui Madère c’est vraiment très très beau <3

  5. Répondre

    Cécile (Les Chtites Gôneries)

    28 juillet 2017

    Ton article est très intéressant, je ne connais pas Madère, mais tu donnes vraiment envie d’y aller! Et tes photos sont sublimes! Bonne journée

    • Répondre

      Aurélie

      1 août 2017

      <3 Contente que cela te plaise ! Je ne sais pas si le tourisme s'est beaucoup developpé mais quand j'y avais été en septembre et donc hors saison c'était vraiment bien de pouvoir prendre le temps dans la nature et ne pas être entassée dans les sites naturels. Un pur bonheur !
      Je te conseille cette destination. Belle journée.

  6. Répondre

    Lavienmots

    28 juillet 2017

    Tes photos sont vraiment très jolies et prises avec un très bel angle !
    Je suis allée à Madère également l’année dernière, pour une semaine de road trip. Ce que j’ai adore, c’est comme toi, la diversité des paysages sur un si petit territoire !! J’en garde un très beau souvenir 🙂 (j’en avais écrit un article, si cela t’intéresse)

    • Répondre

      Aurélie

      1 août 2017

      Merci beaucoup <3 Je suis contente que cela te plaise. Je vais aller voir ton article...j'aimerai tellement y retourner et cette fois-ci partir en road trip!

  7. Répondre

    Olivia

    28 juillet 2017

    J’ai visité Madère l’année dernière. On a vraiment aimé ! On a fait beaucoup de randos et bien visité Funchal et ses alentours

    • Répondre

      Aurélie

      1 août 2017

      Olala comme se replonger dans ces vieilles photos me donne envie de repartir ! Tu avais fait quelles rando?

  8. Répondre

    Vai en vadrouille

    2 août 2017

    Madère est vraiment une île magnifique, entre végétation luxuriante et falaises d’ocres nues qui se dressent face aux vagues. J’ai d’ailleurs eu un coup de cœur pour la pointe de São Lourenço, que je ne connaissais pas (j’avais en tête uniquement les images des randonnées plutôt vertes).
    Merci d’avoir partagé ces photos avec nous !

LEAVE A COMMENT