Notre road trip en Slovénie

Vous l’avez sans doute vu passer sur Instagram et vous avez d’ailleurs été nombreux à réagir à mes stories, nous sommes partis pour un road trip en Slovénie d’une semaine pendant les vacances d’automne.

La Slovénie est un pays qui n’est pas encore hyper touristique d’ailleurs on en entend peu parler autour de soi et, c’est à peine si on sait où cela se situe. C’est grâce au travail de mon mari, que nous avons connu cette destination et eu envie d’y aller. Nous qui adorons les grands espaces et la nature, ce pays souvent qualifié de « nature » était fait pour nous séduire !

La Slovénie se situe donc entre quatre pays, l’Autriche, la Hongrie, la Croatie et l’Italie. Elle est effectivement très verte mais ce qui m’a le plus plu c’est la richesse de ses paysages avec des montagnes, lacs, gorges, mer et grottes ! 

Nous sommes partis une semaine pour faire ce road trip, autant vous le dire tout de suite, prévoyez de rester plus…même si la Slovénie est petite, il y a plein de choses à faire. Nous avons eu l’impression de manquer de temps à plusieurs reprises. Nous aurions par exemple beaucoup aimé prolonger quelques jours par ci par là, prendre notre temps. C’est aussi une bonne raison d’y retourner !

N’hésitez pas si vous avez des questions à me les poser en commentaires, je serais ravie d’y répondre. Sinon, vous pouvez trouver pas mal de renseignements pour construire votre propre programme en allant sur le site de l’Office du Tourisme de Slovénie. Il est vraiment très bien fait !

Notre itinéraire :

Arrivée à Ljubljana

Balade dans le centre de la ville, le long du fleuve, château de Ljubljana. Nuit au Grand Hotel Union

Journée 1 :  Kranj et le Lac de Bled

Balade dans Kranj, visite des tunnels sous la ville, Bled et la visite du chateau, balade sur le lac à bord d’un bateau traditionnel appelé « Pletna ». Nuit au Bohinj ECO hotel

Journée 2 : le lac Bohinj et Vogel

Montée avec le téléphérique à la station de ski Vogel où il y a pleins de randonnées, journée autour du lac de Bohinj grâce à la Bohinj Mobility Guest Card, randonnée aux gorges de Mostnica, retour sur Bled pour voir le coucher du soleil sur le lac, nuit au Bohinj ECO hotel

Journée 3 : les gorges de Tolmin et la région de Brda

Route vers Tolmin via Soriška Planina, découverte des gorges de Tolmin, la region de Brda avec dégustation d’huiles d’Olive et dégustation de vin, nuit à l’Hotel San Martin

Journée 4 : Koper, les marais salants et Piran

Koper, découverte des marais salants, Piran, nuit à lHotel Piran

Journée 5 : Lac Cerknica, le chateau de Predjama et les grottes de Postojna

Balade en canoe sur le lac Cerknica et tour du lac en vélo, visite du chateau troglodite de Predjama et visite guidée des grottes de Postojna, retour sur Ljubljana

Journée 6 : Ljubljana

Metelkova Mesto, découverte de la ville, balade en bateau sur le fleuve, coucher de soleil au Nebotičnik – Skyscraper

Journée 7 : Ljubljana

Boutiques, marché, etc. et retour en France

Ljubljana

Je ne traiterai dans cet article notre séjour à Ljubljana, je lui en consacrerai un pour elle toute seule prochainement. Mais sachez que cette capitale à taille humaine est un petit bijou, elle a un centre pieton, et le long du fleuve on y trouve des terrasses de cafés. C’est une ville très agréable où il fait bon vivre. Une très belle découverte que je recommande chaudement !

Kranj et Bled

Si Bled est très connue par sa petite ile au milieu de son lac bleu, Kranj l’est beaucoup moins. Pourtant Kranj est une ville très jolie entourée d’eau, avec un joli centre piéton, des maisons aux multiples couleurs, ses tunnels, etc. C’est une ville aussi très riche culturellement parlant et historiquement, avec  le Théâtre de Prešeren, le château de Khislstein et le Musée de la Gorenjska ainsi que le Musée Prešeren. Côté nature, il y a de jolies balades à faire dans le canyon le long de la rivière Kokra.  Et la vue sur les montagnes environnantes est absolument sublime. C’est tellement dommage d’avoir eu de la pluie ce jour-là, j’aurai réellement aimé découvrir cette ville sous un autre visage. L’artisanat ainsi que les produits locaux sont très valorisés à Kranj. Aussi ne ratez pas la visite des souterrains, lorsque nous les avons visité, c’était bientôt Halloween, il y avait …comment dire…une atmosphère particulière!

Bled est quant à elle un peu le symbole de la Slovénie. Bled détient l’unique île de la Slovénie, son lac et sa couleur sont à couper le souffle. Le château domine la ville et il est possible de naviguer sur le lac à bord d’une pletna, la gondole traditionnelle de Bled. Vous pouvez aussi choisir une barque ou un canoë.

Les pletna de Bled nous conduisent sur la petite île. Après avoir monté les 99 marches, on arrive alors à une petite église, l’Eglise de l’Assomption. Vous pourrez alors faire sonner la cloche qui selon la légende exaucera votre voeu. Bled est aussi un centre de cure d’où l’offre hôtelière importante sur le site. C’est aussi pour cela qu’il y a beaucoup de monde dans la ville.

Si vous êtes gourmand(e)s comme moi, je vous conseille de gouter le gâteau typique de la région le gâteau à la crème de Bled ou kremšnita, confectionnée selon la recette originale d’il y a 60 ans.

Enfin, tout près de Bled, (même si nous n’avons pas eu le temps de le faire) se trouve une gorge très connue, les gorges de Vintgar. Sur un parcours de 1,6 km, des passerelles et galeries de bois conduisent les visiteurs entre des cascades, des vasques et des rapides au pied d’impressionnantes parois rocheuses.

Là encore, le temps était tellement mauvais que nous avons éviter de trop nous balader dehors, nous y sommes retournés le lendemain pour faire une randonnée permettant un point de vue exceptionnelle sur le lac, il s’agit de Mala Osojnica et Ojstrica. Comme il faisait presque nuit, nous nous sommes un peu trompé sur l’itinéraire et avons pris le chemin le plus abrupte pour ensuite nous arrêter à Mala Osojnica. Comme nous nous sommes perdus, je ne pourrais vous donner d’indications très claires mais vous pourrez trouvez sans doute d’autres infos sur le net. En tout les cas, tout autour de Bled, il y a une multitude de chemins de randonnées pour être immergé dans la nature.

Le lac de Bohinj

Après avoir dormi Au Bohinj Eco Hotel, nous étions prêts à découvrir les alentours du lac de Bohinj grâce au Bohinj Mobility Guest Card.

Le lac est plus tranquille que celui de Bled, il y a moins de monde et surtout ce sont les amoureux de la nature qui s’y rendent. Là-bas, ce sont des petites maisons que l’on trouve autour du lac, disséminées un peu partout. La nature est complètement respectée, cela fait un bien fou. Ici aussi vous serez servis en matière de randonnées et activités nautiques.

Nous avons débuté notre journée en montant jusqu’à la station de ski Vogel via le téléphérique pour avoir un magnifique point de vue sur le lac. Et là quelle surprise de découvrir de la neige !! Et oui la pluie du jour d’avant était devenue de la neige en haut des montagnes. Et c’était tout blanc ! On était fou ! C’était tellement surréaliste de trouver de la neige pendant notre road trip qu’on en a profité pour faire une petite randonnée et écouter le bruit de nos pas dans la neige.

Du lac, un sentier conduit à la cascade Savica et aux montagnes environnantes. Nous avons (faute de temps) décider d’aller plutôt voir Mostnica Korita, des gorges situés à quelques kilomètres du lac. Une très belle balade.

 

Soriška Planina

Avant d’arriver à Tolmin, nous sommes passés par les montagnes et avons fait un arrêt à Soriška Planina. La route en elle-même est magnifique ! A la base nous avions voulu passer par le Nord via le passage de Vršič et redescendre via Bovec et la vallée de la Trenta mais le col était fermé donc nous avons changé le programme. Nous n’avons pas résisté à descendre de la voiture et à faire une petite randonnée à Soriška Planina. Petite randonnée qui a finalement duré plus de temps que prévu…comme souvent avec nous!

Nous avons bien fait car le point de vue était juste magnifique là-haut. Cela nous a fait un bien fou, cette petite virée en montagne !


Les gorges de Tolmin

A Tolmin nous avons rejoins notre guide pour la découverte des gorges. C’est une merveille de la nature ! Ce jour-là il faisait beau, l’eau était transparente et d’un bleu… je n’avais jamais vu ça « en vrai ». La parcours était facile d’accès et très bien balisé. Sur place, il faut laisser la voiture sur le parking, et découvrir la zone à pieds. C’est très agréable car il n’y avait pas trop de monde sur les passages même étroits.

Là-bas, on traverse le pont du diable et on découvre la tête de l’ours pont naturel entre les deux parois du canyon de la Zadlaščica et on peut aussi faire de la spéléologie dans la grotte de Zadlaz (de Dante), nommée d’après le village Zadlaz. Nous ne sommes rentrés qu’au début car le sol était très glissant et nous n’étions pas équipés !

Nous avons ensuite été voir la Soca, car même si nous n’avons pas pu faire la vallée de la Soca, nous voulions voir de nos propres yeux, les eaux vert/bleu si particulières de la rivière.

 

La Région de Brda

Un de nos coups coeur de ce voyage est certainement la région de Brda. Cette région de collines couvertes de vignes nous fait penser à la Toscane. Là-bas, tout n’est qu’enchantement, le vin est prestigieux et on peut le déguster sur place dans de nombreuses fermes… C’est d’ailleurs ce que nous avons fait : nous avons fait une dégustation d’huiles d’olive à l’office du tourisme de Smartno (c’est hyper intéressant, je le conseille vivement) puis nous nous sommes partis voir la Vila Vipolže (un manoir de la renaissance absolument unique qui sert de centre culturel de la région ) puis nous sommes rendus chez les producteurs de vin Ščurek, où nous avons dégusté les spécialités de la région. Nous en avons plus appris sur la région, leur production, et quelle générosité!

Nous avons dormi à l’Hotel San Martin à Smartno, et c’est bien simple nous ne voulions pas repartir le lendemain. L’hôtel était parfait, nous avions une chambre avec une magnifique vue sur le lever du soleil.  Le restaurant de l’hôtel propose des plats absolument délicieux.

Le village de Smartno est tout petit mais tellement « mignon » et paisible. Il a la chance d’être resté typique et préservé avec ses 220 habitants, la place du village, l’église saint-Martin et ses deux restaurants. Quelle douceur de vivre ! La vue du village est absolument magnifique, vous pouvez même avoir une vue à couper le souffle depuis la tour  du village de Gonjace. Il s’agit d’un grand escalier en colimaçon tout à côté du village. En haut de ses  150 marches vous aurez une vue à 360° sur Smartno et les alentours.

Bref, vous l’aurez compris lorsque nous reviendrons en Slovénie, nous resterons un peu plus longtemps dans la région de Brda.

 

Koper

Pour cette nouvelle journée, nous sommes partis découvrir la Slovénie méditerranéenne avec Koper, les marais salants et Piran.

Koper a une histoire et une richesse culturelle très intéressante. Notre guide passionnée nous en a conté son histoire qui remonte à l’âge  du bronze, 1500 ans avant notre ère. Autrefois, Koper était une île. Ses premiers habitants s’y sont installés aux époques préromaine et romaine. Aegida, Capris, Justinopolis, Insula Capraria, Caput Histriae, Capo D’Istria, Koper sont les noms, donnés à la ville au cours de l’histoire. Koper est la ville du littoral qui a subit le plus de changements. L’image de Koper d’aujourd’hui est fortement marquée par le passé mais résolument ancré dans le présent en maintenant cet équilibre. C’est ce qui lui donne son charme.

Les marais salants ou salines

Dans le parc le Parc régional de Sečovlje se trouvent les salines (marais salants) où est produit le sel à l’ancienne. Ces salines datent du 9e siècle. Le parc est habité par plus de 200 espèces d’oiseaux et autres joyaux de la ore et de la faune et abrite également le musée des saliniers. Les salines sont un patrimoine naturel et culturel unique en Slovénie. Leur sel est exceptionnel et nous en avons bien-sûr ramené ainsi que leur spécialité la tablette de chocolat à la fleur de sel.

Piran

Lorsque je pense maintenant à Piran cela m’évoque Venise. Forcement. Notre guide passionnante nous a beaucoup parlé des influences de la ville italienne sur Piran et c’était tellement intéressant.

Piran est une très belle ville aux caractéristiques particulières, et dont le patrimoine urbain est le mieux conservé de toute la région. Son architecture typique révèle une forte influence vénitienne un peu partout dans la ville. Son urbanisme médiéval a été conservé avec ses rues étroites et pavées, ses maisons qui se « serrent » l’une contre l’autre, dans un espace d’embriquement tellement particulier pour ne pas que les voisins aient une vue chez les uns et les autres, ses nombreuses places et églises…

La Place Tartini se trouve au centre et porte le nom du célèbre violoniste et compositeur Giuseppe Tartini qui a fait connaître le nom de sa ville natale dans le monde entier. Sa statue est le point central de la place. L’ensemble de la ville est classée monument historique. L’église Saint Georges, protecteur
de Piran, surplombe la ville.

Nous avons séjourné à l’hôtel Piran (je le recommande les yeux fermés) son emplacement était parfait pour se balader dans la ville. Il faut savoir que l’entrée de la ville en voiture est règlementée. L’hôtel dispose de places de parking à l’entrée de la ville et une navette fait la liaison régulièrement. On y mange très bien, le personnel est aux petits soins et la vue sur la mer est magnifique.

 

 

Le Lac Cerknica

Un de mes autres coup coeur est ce lac intermittent. Oui, oui vous avez bien lu, c’est un lac intermittent ! Le lac disparaît pendant l’été et réapparaît toujours à l’automne. Le polje karstique de Cerknica cache en son centre un miracle de la nature. Le lac de Cerknica est l’un des plus grand lac intermittent d’Europe. On peut y pratiquer toutes sortes d’activités sportives, nous avons par exemple louer des vélos et fait le tour du lac, et nous avons fait du canoë. La balade en canoë et en vélo étaient top ! Le site est uniquement accessible via les vélos et nous avons pu découvrir tous les paysages qu’offraient le lac. Là encore la biodiveristé de la faune et la flore est phénoménale, on y trouve beaucoup d’oiseaux, des poissons mais aussi des ours. Il existe de multiples légendes sur la région et notamment sur le lac. C’est absolument fascinant.

Le château de Predjama

Surement, l’une des images les plus connues avec le lac de Bled, le château de Predjama est accroché en hauteur dans une falaise. Cet édifice est fascinant car dans une grotte, c’est le plus grand château troglodyte au monde.
Ce château montre toute la technique et  l’ingéniosité des habitants du Moyen-Âge, qui sont venus chercher un refuge sûr juste à l’entrée d’une grotte. Le monde karstique caché sous le château, avec son réseau de grottes, constitue une excellente base arrière de défense. Il abrite une galerie secrète qui mène à l’air libre, une source d’eau potable, une cachette supplémentaire et un lieu pour conserver la nourriture, on dit que les habitants du château pouvaient trouver résister à un siège facilement pour une année !

La grotte de Postojna

C’est l’attraction touristique par excellence mais c’est un MUST-SEE. C’est bien simple je n’ai jamais vu une grotte, que dis-je, un réseau de grottes comme celui-ci. Toutes les visites dans la grotte de Postojna se font en compagnie de guides qui présentent en détail toutes les beautés du monde souterrain en slovène, anglais, allemand et italien. Vous pouvez aussi avoir des audio-guides en français, si l’anglais n’est pas votre fort.

La grotte en elle-même est haute d’environ 5 mètres, ses 24 kilomètres de galeries, passages et salles monumentales vous donnent une vision très différente de ce que vous pourriez imaginer d’une grotte. Pour parcourir les 5 km de la visite, vous vous promenez à bord d’un petit train depuis 140 ans, en passant sous des arches de stalactites. Le trajet en train s’étend sur 3,7 km puis ensuite la visite guidée commence.

Alors même si l’endroit est très touristique et le prix pas donné donné, le lieu est complètement fou.

Nous sommes ensuite repartis vers Ljubljana où nous avons passé deux jours. Mais je vous raconterai tout cela dans un prochain article…

 

Merci à Natasa et à l’Office du Tourisme de Slovénie pour ce magnifique voyage.

Aurélie

Aurélie, 30 ans, passionnée de déco, de jolies choses, d’art, de voyages …

YOU MIGHT ALSO LIKE

16 Comments

  1. Répondre

    Amélie

    1 décembre 2017

    Oh toi aussi tu as publié un article à rallonge aujourd’hui 🙂
    Une région d’Europe peu connue, du moins on en parle pas beaucoup, à tort !
    Ça me rappelle au peu l’Autriche et la Croatie ♡

    • Répondre

      Aurélie

      3 décembre 2017

      Oui article très (trop?) long mais je n’avais pas envie de trop le couper. Je n’ai fait ni l’Autriche ni la Croatie…peut-être faudrait-il y remédier?! <3

  2. Répondre

    Chloe

    1 décembre 2017

    Que de magnifiques souvenirs, la Slovénie est encore plus belle en automne, je regrette de ne pas l’avoir découverte à cette période !

    • Répondre

      Aurélie

      3 décembre 2017

      Oh j’ai été voir tes posts et en été cela avait l’air top aussi !! En tout cas nous on a adoré ce voyage !

  3. Répondre

    Joséphine

    1 décembre 2017

    Ce pays est tellement magnifique ! J’ai une maison de famille en Italie, à la frontière avec la Slovénie et quel plaisir d’y aller 😉 J’adore aller à Bovec qui regorge de magnifiques cascades … Bon il ne faut pas être frileux niveau sensations fortes ^^

    • Répondre

      Aurélie

      3 décembre 2017

      J’aimerai bien la prochaine fois faire l’Italie justement et redescendre par la Slovénie ensuite…Je n’ai pas pu aller à Bovec ce serait l’occasion 😉 Qu’est-ce que tu entends par sensations fortes?

  4. Répondre

    Cédric

    1 décembre 2017

    Merci pour ce carnet de voyage et ces belles photos ! J’avoue que je ne connaissais que Bled de la Slovénie. Je note pour la région de Brda 😉
    Je note aussi au passage que l’automne semble être une belle saison également pour découvrir ce pays 🙂

    • Répondre

      Aurélie

      3 décembre 2017

      Merci <3 Oui c'est vraiment une très belle saison ! Après nous avons eu de la chance avec une journée continue de pluie sur notre semaine de vacances. Si tu vas à Brda, n'oublies pas la dégustation de vins 😉

  5. Répondre

    samsha

    2 décembre 2017

    Magnifiques ces paysages! Je n’imaginais pas du tout la Slovénie aussi belle!

    • Répondre

      Aurélie

      3 décembre 2017

      Ouiiiiii tout est très beau et si différent en très peu de distance ! C’est fou !

  6. Répondre

    Leslie

    2 décembre 2017

    Très joli article ! J’aimerais beaucoup visiter aussi la Slovénie, je connais mal les pays de cette zone d’Europe.

    • Répondre

      Aurélie

      3 décembre 2017

      Merci beaucoup ! Moi non plus je ne connais pas trop les pays de l’Est et bien j’ai de plus en plus envie d’y aller ! Je te conseille en tout cas fortement la Slovénie, c’est très très beau <3

  7. Répondre

    Elli

    3 décembre 2017

    Merci, tu m’as donné envie ! Peux tu nous dire comment vous vous êtes déplacés ? Si vous avez loué une voiture, pourrais tu donner quelques infos/conseils ?
    MErci

    • Répondre

      Aurélie

      3 décembre 2017

      Hello Elli, c’est une bonne idée ! Je vais rajouter ces infos dans le post ! Nous avons effectivement loué une voiture à la sortie de l’aéroport via l’agence Sixt. Il y a d’autres agences sur place sinon! Les distances sont courtes du coup nous n’avons pas eu beaucoup de frais d’essence. Ce qui est contraignant par contre ce sont les parking payants dans les villes ou lieux touristiques…le temps est limité et c’est parfois pas donné !

  8. Répondre

    En Mode Bonheur

    4 décembre 2017

    Que c’est joli ! Nous étions tout proches de la frontière lors du roadtrip en Autriche, c’était tentant.
    Je retrouve un peu d’Autriche dans tes photos, mais aussi un peu d’Italie lorsque les façades sont bien colorées 🙂

    Julie

  9. Répondre

    AuroreVoyage

    4 décembre 2017

    Les photos sont tout bonnement sublimes. Il y a des paysages tellement divers dans ce pays.
    Merci pour ce témoignage carte postale. Ça me donne envie d’y faire un tour aussi, mais peut être plutôt au printemps 😉

LEAVE A COMMENT