Takayama et les Alpes Japonaises

Nous continuons ce road trip au Japon en passant par les Alpes Japonaises. Après nous être arrêté deux jours à Kanazawa,Direction Takayama, et les montagnes en passant par les villages traditionnels japonais. Vous êtes prêts? Dépaysement garanti.

Nous voulions absolument faire cette étape par les Alpes Japonaises car nous voulions faire l’expérience du Japon rural. C’est en réalité l’une des première raison pour laquelle je souhaitais me rendre au Japon (avant même de visiter les grandes villes comme Kyoto ou Tokyo). Finalement, je me rend compte que je serais bien restée plus dans les Alpes Japonaises car la montagne à cette époque de l’année est magnifique. Les arbres avaient revêtu leurs couleurs d’Automne, il y a pas mal de randonnées à faire et la visite de villages traditionnels nous en apprend plus sur le Japon ancestral et sur ses traditions… ce que je cherchais en venant au Japon. J’ai aussi adoré la petite ville de Takayama dont je vous parle juste après.

Nous sommes partis de Kanazawa le matin, et avons passé la journée sur la route à découvrir Shirakawa-go (les villages traditionnels) pour enfin arriver à Takayama, passer une journée pleine sur place, dormir dans un ryokan et aller randonner à Kamikochi l’après-midi et tester un onsen.

 

Les Alpes Japonaises

Comment se déplacer dans les Alpes Japonaises?

Le mieux est d’arriver dans une grande ville des Alpes tel que Kanazawa ou Toyama ou Matsumoto. Ensuite, plusieurs options ! Prendre le train jusqu’à Takayama ou des bus.

De l’autre côté de la chaine montagneuse, Nagano peut aussi être une bonne option.

J’avoue je n’ai pas voulu me prendre la tête avec la planification des bus, l’option voiture était pour nous la meilleure solution. Même si ce n’est pas quelque chose de répandu pour les touristes, la location de voiture permet d’avoir accès à des endroits reculés et de faire des arrêts où bon vous semble. Sans contrainte ni pression horaire. Nous avions loué la voiture via CARIGAMI que je recommande vivement. Je ferai un petit post sur le sujet.

De Takayama à Shirakawa-Go ou de Kanazawa à Shiraka-Go, on peut prendre le Nohi Bus qui relient les deux villes en 50 minutes. Attention à bien regarder les horaires !!!

Que voir dans les Alpes Japonaises?

Il y a pleins de choses à voir, j’avais repéré la route alpine Tateyama-Kurobe mais trop difficile à caser et dans la deuxième partie du séjour avant d’aller à Tokyo, nous avons fait un stop dans la vallée de Kiso à Tsumago et Magome. J’ai regretté de ne pas avoir la voiture mais c’était jouable en train et en bus 😉 J’y reviendrais dans un prochain article car ce n’est pas la même région….

Pour un premier aperçu, Kanazawa, Takayama, les villages de Shirakawa-go et Kamikochi sont top !

 

Les villages traditionnels

Ainokura

Premier village où nous nous sommes arrêtés. Il y a deux parkings à l’entrée du village. Il est un peu reculé dans les montagnes. Le village regroupe 23 maisons de style gassho-zukuri abritant une cinquantaine de personnes. Vous pouvez dormir sur place, dans des minshuku des chambres d’hôtes rustiques.  Le village est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Il y a une jolie vue en montant dans les hauteurs du parking le plus proche du village. C’est très pittoresque et j’ai adoré m’y balader.

Suganuma

Un peu plus touristique que l’autre, Patrimoine Mondial de l’UNESCO, c’est un village que l’on visite en prenant la route 156. C’est un village rurale, où il n’y a que 9 maisons. J’ai tout de même trouvé le lieu moins typique que le premier village que nous avions visité. C’est sur place que nous avons mangé notre premier Gohe Mochi !! Et nous étions aux anges !

De l’autre côté du tunnel, à Gokayama Gassho no Sato on peut découvrir des anciennes fermes qui ont été déplacées pour les préserver de la destruction. Plus personne n’y vit aujourd’hui mais elles servent pour les groupes scolaires pour découvrir la vie rurale traditionnel de Gokayama. Pour en savoir plus, je vous invite à aller sur le site.

Il y a un parking payant et un arrêt de bus.

Ogimachi

Je regrette un peu de n’avoir pas visité plus ce village car il est très connu et je pense que le musée en plein air m’aurait plu mais c’était la fin de la journée lorsque nous sommes arrivés, il pleuvait …nous avions un peu peur de faire de la route de montagne de nuit. Nous nous sommes juste arrêtés pour avoir un joli point de vue d’ensemble sur le hameau, à Shiroyama Tendobai. Là où se situait l’ancien château.

Je vous invite vraiment à découvrir le village et à visiter ces maisons centenaires et sanctuaires.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site de l’Office du Tourisme Japonais.

Takayama

Après avoir vu les montagnes et les villages traditionnels nous voici à Takayama. Surnommée la petite Kyoto, dans la préfecture de Gifu, Hida takayama de son vrai nom est une magnifique destination pour découvrir une autre facette du Japon. Un Japon plus authentique et traditionnel.

Les touristes sont de plus en plus nombreux car cette jolie petite ville attire et je comprends aisément pourquoi.

Que voir et que faire à Takayama?

Le Quartier Sanmachi-Suji

C’est la vieille ville, un incontournable mais aussi un quartier très touristique. Le mieux est de venir tôt le matin pour avoir le temps de profiter des ces ruelles et des jolies maisons préservées. Je suis fan des façades en bois sombre, des petites boutiques qui vendent des souvenirs, des artisans, des maisons de saké que l’on peut reconnaître à la boule d’aiguilles de cèdre accrochée à la façade.

Parc Shiroyama

Au Sud de la ville, le parc Shiroyama surplombe les vieux quartiers du centre. Sur ces hauteurs, on trouve le statue du fondateur ainsi que les quelques ruines du château et dans le parc on peut aller jusqu’au temple Shorenji, et au fur et à mesure que l’on s’enfonce à travers les chemins, on oublie que nous sommes en ville. Les ruines n’ont rien d’intéressants comme on aurait pu le penser, il n’y a plus rien. Mais l’endroit est calme, il n’y a personne. Les couleurs sont folles. La nature est partout. On fait une petite halte et on respire.

 

Higashiyama, le chemin des temples

Après avoir fait le tour de la coline où se situe le parc, on est arrivé à un magnifique temple et de là nous avons commencé la très jolie balade du chemin des temples. Une promenade paisible qui invite à la sérénité et à la spiritualité.

Treize temples bouddhistes et cinq sanctuaires shintôistes que l’on peut découvrir à partir du parc Shiroyama pour une promenade de deux heures environ.

 

 

Maison Yoshijima

Une jolie visite à faire à Takayama c’est la découverte de la maison Yoshijima. Situé dans le vieux quartier de la ville de Takayama, cette magnifique demeure traditionnelle nous montre ce qu’est l’architecture typique d’une machiya. C’est absolument fascinant de découvrir tout cela. Il y a un jardin intérieur qui est très agréable aussi.

C’est là que l’on peut admirer la haute charpente, symbole de la richesse de la famille et de la prospérité de ses affaires, qui fait la renommée de l’endroit.

Vous pouvez retrouver plus d’infos ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Kusakabe Folk Museum

Juste à côté de la maison Yoshijima, cette maison est aussi un petit bijou de l’architecture. Il est intéressant de comparer les deux maisons. Il s’agit maintenant d’un musée des arts populaires mais cette maison de marchands est très interessante à visiter.

La visite de ce musée permet donc de mieux comprendre à la fois l’architecture des maisons de marchands mais aussi ce à quoi pouvait ressembler la vie de ces marchands dans la ville de Takayama.

Plus d’informations sur ce site.

Miyagawa Morning Market

Une jolie petite visite du matin pour déguster les spécialités et fruits et légumes de la région. Les pommes sont absolument délicieuses !! A goûter absolument !

 

Où manger à Takayama?

Durant ces quelques jours passés à Takayama, nous avons eu l’occasion de gouter quelques petites spécialités, notamment dans le ryokan où nous séjournions. Le boeuf Hida ! On connait souvent le boeuf de Kobe mais le boeuf Hida est aussi à découvrir. Il est persillé comme il faut, la viande est tendre et fond dans la bouche. A découvrir absolument si vous allez dans la région !

Le boeuf hida on peut le manger en bun, en croquettes, en fondue, en hamburger !!

Sinon, n’hésitez pas à gouter les Gohe Mochi, une purée de riz grillée sur une brochette et glacée avec une délicieuse sauce au sésame appelée “afurae”. La sauce au sésame est d’une douceur sucrée. Un petit plaisir ! On en trouve un peu partout dans la ville. Facile à manger en snack.

Jackson Curry & Coffee

Il fallait absolument que l’on goute le curry de chez Jackson Curry & Coffee ! C’est un plat que l’on adore avec Antoine et on voulait absolument le goûter au Japon. Le soir de notre arrivée nous y avons donc été, il ne restait plus beaucoup de place. Nous nous sommes installés au comptoir et avons dégusté un délicieux curry. Une bonne ambiance, toute en simplicité.

Hida Gyuuman Chez Kihachiro

Autre spécialité de la région, des petits buns au boeuf hida, ils nous ont servis de déjeuner avant de notre balade dans le parc. On en trouve un peu partout dans la ville.

Chez Soeur

Pour un café et une pâtisserie. Je n’ai pas pu tester car c’était fermé quand j’ai voulu y aller.

 

Si vous souhaitez plus d’adresses, n’hésitez pas à aller voir l’article d’Estelle sur le sujet. Il m’a bien aidé !

Où dormir à Takayama?

La première nuit à Takayama nous avons misé sur l’économie. Nous avons donc dormi dans une “auberge de jeunesse.” Mais la seconde nuit nous nous sommes fait plaisir et avons profité des joies du ryokan.

Cup of Tea

Une auberge toute simple. Avec chambre futon ou dortoirs. Proche de la vieille ville. Une cuisine est à disposition et la salle de bain est à partager.

Pour réserver Cup of Tea.

Wanosato

Un ryokan haut de gamme situé à proximité de Takayama. Dans une maison gasshō-zukuri avec un toit de chaume, proche de la rivière et dans les bois. Il garde donc un aspect rustique très appréciable tout en étant luxueux. Les lieux sont magnifiques et nous transportent dans une véritable expérience japonaise. La chambre était magnifique avec une vue sur la rivière, les repas étaient délicieux, le onsen très appréciable, le personnel aux petits soins…Une ambiance reposante, une parenthèse coupée du monde…bref le meilleur ryokan que nous ayons fait au Japon!

Pour réserver une chambre dans le ryokan Wanosato

Et voilà rendez-vous prochainement pour toutes les infos pour la location de voiture au Japon et pour une petite randonnée à Kamikochi. 

Aurélie

Aurélie, 30 ans, passionnée de déco, de jolies choses, d’art, de voyages …

YOU MIGHT ALSO LIKE

4 Comments

  1. Répondre

    Sarah

    29 mars 2019

    Voilà un côté du Japon qu’on a un peu moins l’habitude de voir, c’est superbe ! Tes photos sont vraiment magnifiques, avec ces couleurs d’automne, je me demande ce que ça donne au printemps. Merci pour toutes ces infos, j’espère y partir bientôt et ça me donne plein d’idées.

    • Répondre

      Aurélie

      31 mars 2019

      Merci beaucoup pour tes compliments. <3 Je suis contente que cela te plaise ! J'ai adoré découvrir cette partie du Japon. Les couleurs de l'Automne étaient magnifiques ! Je ne suis pas sure qu'au Printemps, il y ai beaucoup de cerisiers en montagne. Par contre il doit y avoir des petites fleurs de montagne très jolies.

  2. Répondre

    Charlène Jiho

    30 mars 2019

    Les couleurs sont superbes ! J’espère retourner au Japon un jour pour voir ça !

  3. Répondre

    Cosmic Sam

    31 mars 2019

    C’est magnifique j’adore cet esthétisme japonais!! Je rêve de visiter ce pays

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.