Visiter Tokyo : guide pour 5 jours

Après un voyage de 3 semaines au Japon, nous avons fini par découvrir et visiter Tokyo. Il nous paraissait essentiel d’y rester au moins 5 jours tellement la ville est grande et riche ! Une ville avec des facettes très différentes, à la fois excentrique et survoltée, urbaine et moderne, calme et authentique, bohème et vintage, élégante et design, nature et culturelle…

J’avais peur de ne pas aimer la ville de Tokyo, mais il n’en a rien était, j’ai même plutôt était conquise tant il y a à voir et de quoi se laisser surprendre.

Voici donc le guide complet de Tokyo pour visiter la ville en 5 jours ou plus

 

 

Découvrir Tokyo

Tokyo est une ville inspirante, hypnotique et pas facile à apprivoiser. Il faut prendre le temps, se laisser surprendre, s’habituer à ses codes. Avec ses multiples aspects parfois contradictoires, il est nécessaire de rester un certain temps pour découvrir Tokyo et jouir pleinement des expériences de cette ville. 

Pour visiter cette ville gigantesque, il est nécessaire de bien préparer ses déplacements, de planifier où l’on va, de regrouper ses visites par quartiers, accepter que l’on ne pourra pas tout voir, tout faire…

Il faut aussi bien observer, se poser et profiter !

Si vous voulez découvrir Tokyo, en ne vous occupant de rien ou presque, il existe des agences qui peuvent vous aider à organiser votre voyage à Tokyo et au Japon. Il est donc possible de découvrir le Japon avec Voyageurs du Monde et de se laisser guider.  Nous avions d’ailleurs longtemps hésité avec cette option…

 

Se déplacer à Tokyo

Voyager au Japon en général requiert un certain d’adaptation. Nos repères ne sont plus les mêmes, on est bousculé. C’est un peu pareil à Tokyo. Le réseau de métro et de train est très développé et très efficace. Néanmoins, le réseau est tellement élaboré avec de nombreuses compagnies qu’ il se peut que l’on s’y perde! Avec quelques outils, c’est au contraire très simple de s’y retrouver et puis au fil des jours, vous prenez confiance et avez même vos petites habitudes.

Attention aux correspondances qui peuvent ne pas fonctionner en fonction des lignes !

La carte Suica

Comme je vous le disais plus haut, ce n’est pas la même logique car lorsqu’on prend un billet tout se calcule selon la distance parcourue.

Les trajets en métro représentent donc un certain budget. Le tarif de base d’un ticket de métro est de ¥170 par trajet et cela augmente en fonction de la distance parcourue. Il est donc plutôt conseillé si vous avez plusieurs déplacements à faire dans la journée de prendre une carte prépayée SUICA.  Il suffit de badger à l’entrée et à la sortie et elle marche sur pas mal de lignes de métro. La carte est prélevée automatiquement du montant !

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser la carte PASMO…ou les pass 1, 2 ou 3 jours…

Le JAPAN RAIL PASS

Vous pouvez aussi si vous prenez le train, utiliser votre sésame le JR Pass. cela simplifie vraiment la vie, et permet de belles économies ! Et puis quel plaisir de prendre le train au Japon ! C’est fiable, confortable…et les bentos de la gare me manquent….

Les réseaux de métro et de train sont complémentaires pour se déplacer à Tokyo, vous pourrez faire de longue distance avec le train plus rapidement qu’avec le métro. Il suffira juste de connaître bien les horaires.

Pour cela, il existe des applications tel que Hyperdia ….

Où dormir à Tokyo?

Question que l’on se pose forcement lorsqu’on planifie un voyage à Tokyo ! Il existe tellement de possibilités, d’offres selon ses envies, son budget….du coup il n’est finalement pas simple de trouver son hébergement à Tokyo.

Nous voulions au départ louer un appartement dans la ville et se faire une nuit dans un hôtel de luxe avec une de ces jolies vues que l’on voit dans les films…finalement nous avons opté pour un deux auberges avec des ambiances et concepts qui nous faisaient écho !

Nous avons choisi de dormir à l’hôtel Graphy Nezu puis à Harare.

L’hôtel Graphy Nezu est tout proche du parc Ueno et de la station de métro Nezu. Les chambres sont modernes et spacieuses. Nous avions une salle de bain privative et on a pu profiter d’une grande cuisine commune, il y a également une salle à manger, un salon et une salle de sport !  Le cafe où l’on peut prendre le petit déjeuner est très agréable. Une boisson est offerte tous les soirs au bar! Rien à redire !

L’autre hôtel Hanare est une petite pépite aussi ! Le concept est vraiment très sympa, et je crois que j’aurai pu y rester encore plus longtemps. Vous pouvez retrouver l’article complet sur l’hôtel Hanare sur le blog.

Les hôtels

budget moyen à élevé

Comme je vous le disais, il existe une offre considérable d’hôtels à Tokyo. Si vous avez le budget, il y a aussi bien sur le fameux Park Hyatt Tokyo, lieu de tournage de Lost in translation. Un rêve ! Pour notre prochain voyage à Tokyo?

Et sinon il y a Airbnb

budget moyen

Nous avions sélectionné pas mal d’appartements sur Airbnb et si vous avez envie de faire l’expérience de la caravane dans un lieu chouette mais bruyant, il y a Caravan Tokyo 🙂

Le ryokan

budget élevé

L’auberge traditionnelle japonaise par excellence. Une expérience à vivre ! Je ne vous conseille pas d’y aller à Tokyo surtout si vous allez à Kyoto ou dans d’autres villes du pays mais si vous ne restez qu’à Tokyo, pourquoi ne pas se laisser tenter….cela vaut vraiment le coup !

Dormir dans un capsule hôtel

Cela faisait partie des expérience que je voulais vivre à Tokyo mais avec nos gros sacs à dos et valises c’était impossible! La prochaine fois je teste ce type d’hôtel !

Appelé « hôtel capsule » en français, c’est un hôtel où les chambres sont réduites à des espaces confinés, composés d’une cabine-lit par personne. Initialement, ce concept était destiné aux salary-men ayant raté le dernier train ou trop éméchés pour rentrer chez eux. Si l’espace est réduit, le confort est bien là, à condition de ne pas être claustrophobe.

Dormir dans une auberge de jeunesse ou une guesthouse

C’est l’option parfaite pour ne pas exploser le budget au Japon, c’est l’option que nous avons choisi. On peut choisir de dormir en dortoir, en chambre privée avec salle de bain commune ou privée…vous pouvez choisir l’option qui correspond à vos envies et surtout à votre budget ! C’est aussi la meilleure option si vous voyagez seule !

 

Les quartiers de Tokyo

Pour explorer Tokyo, il faut être organisé et visiter quartiers par quartiers en évitant les déplacements inutiles.

Akihabara

Akiba est le premier quartier que l’on a visiter en arrivant à Tokyo après avoir fait le musée Ghibli et déposer nos valises. Nous voulions découvrir les adresses geek, les magasins d’électronique, et toutes les pachinko. Faire une plongée direct dans l’atmosphère de Tokyo.

Le mieux est d’y aller en fin d’après-midi, lorsque les magasins sont encore ouverts, les néons allumés et qu’il y a du monde ! L’ambiance est très sympa.

On a cherché les occasions et figurines sympas…mais pas trouvé ! C’est aussi le coin des maid cafe….

Que voir, que faire?

Les Grands magasins d’électronique

les magasins Otaku ( Mandarake Complex, Mulan, Liberty Store #13)

jeux video  Super Patato, Gamers

 

Daikanyama & Nakameguro

Deux quartiers assez chics mais à petite échelle, Daikanyama et Nakameguro ont un esprit village, certains coins sont bohèmes , d’autres plus chic, on y trouve des créateurs français, des petites boutiques, des concepts-stores, des cafés…On a adoré longer le canal Meguro-gawa même si les cerisiers n’étaient pas en fleurs. L’atmosphère était sympa, il y a pleins de jolies pépites dans ce quartier.

Que voir, que faire?

longer le canal et découvrir pleins de petites boutiques aux noms français 

boire un café à Onibus Coffee Nakameguro, manger une délicieuse tarte aux pommes à Matsunosuke Ny

acheter de la jolie céramique chez SML, faire un tour à IDEA

Remonter jusqu’à Ebisu et diner à un resto Udon Yamacho, de ramen Afuri ou Ippudo Ramen

Omotesando

Souvent décrit comme les Champs Elysées de Tokyo, j’ai trouvé l’atmosphère très plaisante à Omotesando. Il y a de chouettes concept-stores, l’architecture est remarquable. Des lieux alternatifs très sympas existent aussi comme Commune 2nd, où il y a pleins de food truck ! On y trouve aussi des cafés et restaurants touts mignons aussi !

Que voir, que faire?

Se balader le long de rues découvrir les façades des bâtiments, j’ai beaucoup aimé la façade du Sunny Hills

Visiter le musée Nezu et son magnifique jardin

Pour le shopping : FOUND MUJI, The Little Shop Of Flowers, 

Boire un café : Shozo Coffee Store, Blue Bottle Coffee, Café Kitsuné Aoyama, HIGUMA Doughnuts × Coffee Wrights

Pour déjeuner : Eatrip de la gastronomie comme on les aime, fin et frais)

Bills Omotesando  pour bruncher, manger des fluffy Pancakes

Butagumi : des tonkatsu exceptionnels 

 

 

Asakusa

On m’avait dit que c’était un des quartiers le plus apprécié de Tokyo. Malheureusement le charme d’Asakusa n’a pas du tout opéré sur moi ! Quartier trop touristique, il y avait énormément de monde. La foule était trop dense pour pouvoir apprécier le temple bouddhiste Senso-ji et  la grande pagode à cinq étages ! L’endroit est impressionnant mais vraiment trop bondé pour moi !De l’autre côté, c’est plus calme, et vous pourrez admirer la Tokyo SkyTree d’où vous pourrez avoir une très jolie vue.

 

Que voir, que faire?

découvrir le sanctuaire d’Asakusa

Marcher le long de la rivière

Admirer la Tokyo Sky Tree et pourquoi pas monter tout en haut !

Harajuku

Presqu’aussi déjanté que Shibuya, vous y croiserez pas mal d’ado en cosplay, des boutiques psychédéliques, il y a aussi le sanctuaire Meiji Jingū et le grand parc Yoyogi que je voulais voir ! Malheureusement, il était trop tard lorsque nous nous y sommes rendus ! J’ai préféré les quartiers alentours comme Shibuya, Omotesando et Tomigaya.  La rue Takeshita Dori est impressionnante !! et blindée aussi 😉

Que voir, que faire?

Prendre un Art Latte à Reissue ou un bon café à Deus Ex Machina Cafe Harajuku

Tester les barbes à papa arc en ciel à Takeshita Dori

Aller dans un bar à chats

Shinjuku et Kabukicho

Arriver à Shinjuku Station est en soit une expérience, c’est la gare la plus fréquentée du monde et tout est absolument impressionnant. Il y a du monde partout à n’importe quelle heure, de là vous pourrez rejoindre la très photogénique Memory Lane et si vous poussez jusqu’à Kabukicho, quartier un peu chaud de Tokyo vous pourrez découvrir le Golden Gay. Ces deux quartiers sont particulièrement intéressants de nuit avec les néons un peu partout, les touristes et habitués s’y côtoient. De là, vous pourrez avoir une magnifique vue de Tokyo si vous montez Tokyo Metropolitan Government Building Observatories (gratuit) ou si vous allez au Park Hyatt Hotel pour vous la jouez comme dans Lost In Translation.

A Kabukicho vous pouvez faire l’expérience du Robot Restaurant. Très connu pour son show ! Nous avons passé notre tour …et vous? Attention aux photographies dans certains coins du quartiers (notamment au Golden Gay), les rabatteurs sont pas toujours d’accord !

Que voir, que faire?

Découvrir les rues et les néons du quartiers

Se laisser entrainer et charmer par Memory Lane 

être fasciné par le Golden Gai

Prendre de la hauteur au Tokyo Metropolitan Government Building Observatories 

Roppongi

Nous avons manqué de temps pour découvrir Roppongi Hills et c’est bien dommage mais nous avons pu monter tout en haut et admirer Tokyo sous un ciel magnifique depuis la City View et découvrir les expos du célèbre Mori Art Museum. Je voulais absolument aller au Centre National des Arts de Tokyo mais il était tard et nous nous sommes perdus. L’architecture du bâtiment est dingue il parait !

Shibuya

Un peu comme Shinjuku, il y a toujours du monde à Shibuya, s’en est presque hypnotique. Shibuya ne s’arrête jamais, on y croise toute la culture nippone et son exubérance. Des écolières, des cosplays aussi, des touristes, des hommes d’affaires…tout autour des écrans, des néons, des resto, des grandes enseignes cools comme Loft, Muji, Tokyu-Hands.

Que voir, que faire?

photographier et observer le fameux « Shibuya Crossing ». Classique mais un MUST ! Nous sommes montés en haut de la tour 109 pour avoir une jolie vue, plus en hauteur que celle du Starbucks

Voir le fameux chien Hachiko en sortant de la station 

faire les boutiques

Manger des ramen à Ichiran Shibuya

Prendre un café à Bear Pond Expresso

 

Ueno

Le quartier de Ueno est plus traditionnel mais aussi plus culturel que bon nombre de quartiers de Tokyo.  Le parc est bien sur à traverser mais vous pourrez aussi découvrir le musée national de Tokyo, le musée d’art métropolitain de Tokyo, le zoo, et les universités…

Nezu et Yanaka

Voilà on arrive maintenant à mes quartiers préférés, celui où l’on résidait. Quartier presque hors du temps car il a échappé aux bombardements et aux tremblements de terre. Il ressemble aux petites villes que nous avons visité et nous a complètement charmé. Quartier un peu bohème que l’on peut explorer à pieds ou à métro. Il y a pleins de temples un peu cachés, des resto/cafés très sympas et de jolies boutiques. Bref, c’est mon coup de coeur donc…je ne suis pas objective !

Que voir, que faire?

Partir à la découverte de tous les petits temples cachés à travers les rues du quartier

Voir le sanctuaire Nezu-jinja

Découvrir toutes les très bonnes adresses du quartier dont je vous parlerai dans un article consacré à Yanaka et Nezu

Vous pouvez retrouver tous mes articles sur le Japon, et vous aider à organiser votre voyage ! 

Et la prochaine fois, je découvrirai les autres quartiers… et vous c’est quoi vos quartiers préférés à Tokyo? Vos recommandations?

 

Aurélie

Aurélie, 30 ans, passionnée de déco, de jolies choses, d’art, de voyages …

YOU MIGHT ALSO LIKE

  1. Répondre

    Aventure

    1 août 2019

    Magnifique !! Quelles belles photos ! Ca fait rêver… Je ne savais pas qu’il y avait un quartier avec plein de petits temples, ça doit être une belle découverte.
    Hâte de lire et voir la suite du voyage, ces articles sont fabuleux !

  2. Répondre

    L&T

    2 août 2019

    Merci pour cet article et ces belles photos. J’adorerais découvrir le Japon, sa culture et le contraste entre des grandes villes comme Tokyo et Kyoto!

  3. Répondre

    Louise Grenadine

    7 août 2019

    Oh la la, les photos de plats m’ont trop donné faim !
    (Oui, même à 10h30 du matin, haha)

    Le Japon est définitivement un pays que je veux visiter, un de ces jours.
    La ville de Tokyo a l’air assez folle, une vraie fourmilière !

    • Répondre

      Aurélie

      15 août 2019

      ahaha et encore je n’ai pas tout mis !! J’ai tellement de photos de plats 🙂 J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir Tokyo et le Japon ….donc je ne peux que t’encourager d’y aller 😉

    LEAVE A COMMENT

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.